top of page
Rechercher

La sonde Juice


Conçue par Airbus Defence and Space à Toulouse, la sonde JUICE (JUpiter I Cy moons Explorer) est conçue pour une mission spatiale à destination de la plus grosse planète du système solaire : la gazeuse Jupiter.


Assurément, le départ de JUICE est l’un des grands évènements de 2023. Elle a été lancée par une fusée Ariane 5 le 14 avril, après un retard causé par la foudre. C’est l’avant-dernière mission de ce lanceur, remplacé fin 2023 par Ariane 6.


C’est aussi un moment historique pour l’Agence spatiale européenne (ESA), car c’est la toute première fois qu’une sonde européenne va explorer une planète au-delà de Mars, dans la partie extérieure du système solaire. Par le passé, il y a déjà eu la mission Cassini-Huygens, mais c’était une coopération avec la Nasa. Le transport jusqu’à Saturne


était alors assuré par les Américains.


La sonde a embarqué 250 kg d’instruments scientifiques, soit une dizaine d’équipements (des caméras, des spectromètres, un radar pénétrant la glace, un altimètre, des capteurs pour surveiller les champs électriques et magnétiques et l’environnement plasmique de Jupiter, etc.).


Airbus et ses partenaires ont dû concevoir un véhicule spatial capable de relever des défis extrêmes, comme de très fortes radiations ou des températures allant de - 270 °C dans l’environnement de Jupiter à 230 °C dans l’environnement de Vénus.




La sonde est aussi équipée de panneaux solaires géants d’une superficie totale de 85 m2, les plus grands j


amais construits pour une mission d’exploration planétaire.


Enfin, la sonde Juice devra se débrouiller seule durant les phases les plus critiques de la mission. « Le satellite doit être capable de se surveiller lui-même, de détecter les pannes qui peuvent intervenir, de les isoler, de se reconfigurer afin de continuer la mission », précise Cyril Cavel le responsable du projet Juice chez Airbus Defence and Space.



Combien de temps va durer le voyage de JUICE ?

Le voyage va durer envir


on huit ans, avec une arrivée prévue en juillet 2031 à sa destination finale, les 3 plus grandes lunes glacées de Jupiter, Ganymède, Europa et Callisto après un voyage de plus de 2 milliards de kilomètres.


C’est un long périple, où la mé


canique spatiale sera utilisée pleinement pour donner de l’élan à la sonde pour rejoindre Jupiter. De fait, l’engin ne se déplacera pas en ligne droite jusqu’à la géante gazeuse, mais fera des boucles autour de certaines planètes — trois fois autour de la Terre et une fois autour de Vénus. C’est ce qu’on appelle une assistance gravitationnelle.


Quelle sera la durée de la mission ?

La mission primaire doit durer quatre ans, jusqu’en 2035, avec une orbite autour de Ganymède. Il est toutefois plausible que la mission bénéficie d’un délai additionnel, si l’état de la sonde est satisfaisant — et si elle dispose encore assez d’énergie et de carburant pour continuer sa tâche. Une partie de cette réponse dépendra aussi de la qualité du lancement par Ariane 5.





0 vue0 commentaire

Kommentare


bottom of page