top of page
Rechercher

Les Sud-Coréens sont désormais capables d'envoyer des satellites dans l'Espace en totale autonomie

Dernière mise à jour : 6 juin 2023

La Corée du Sud a lancé jeudi 25 mai, depuis le centre spatial de NARO, sa fusée de conception nationale, baptisée NURI, avec à son bord un satellite de type commercial.


"Une avancée qui devrait donner un avantage concurrentiel à la Corée du Sud dans la course mondiale à l'Espace », a souligné le président sud-coréen, Yoon Suk Yeol".


Les satellites que Nuri transporte se sont séparés avec succès, et le satellite commercial a pu communiquer avec la King Sejong Station, la station sud-coréenne dans l'Antarctique. Cet engin de 180 kg, NEXTSat 2, a été créé par l'Institut supérieur coréen des sciences et des technologies (KAIST). Il doit être mis sur orbite à quelque 550 km d'altitude. L'appareil est équipé d'un petit radar à synthèse d'ouverture qui permet d'obtenir des images de haute résolution quelles que soient les conditions météorologiques.


Il a fallu une dizaine d'années pour créer cette fusée de 47 m de haut et d'un poids de 200 tonnes, pour un coût de 2 000 milliards de wons (1,4 Md€). 3 autres lancements de Nuri sont prévus d'ici à 2027. Le 1er essai s'était soldé par un échec avant un succès en 2022 au 2ème lancement de cette fusée qui avait mis en orbite quelques satellites d'essai.


(D’après Les échos et Le Point)


1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page