top of page
Rechercher

L’antenne radar de la sonde européenne Juice enfin déployée



La sonde européenne Juice, lancée le 14 avril dernier vers Jupiter et ses lunes à l’aide de l’avant-dernier lanceur Ariane 5, a provoqué quelques sueurs froides aux équipes du centre de contrôle de l’Agence spatiale européenne à Darmstadt, en Allemagne : l’antenne radar RIME (Radar for Icy Moons Exploration), de 16 m de long, refusait de se déployer complètement, du fait d’une petite goupille coincée.



RIME est l’un des 10 instruments présents à bord de la sonde JUICE pour enquêter sur l’émergence de mondes habitables autour des géantes gazeuses et sur la formation de notre Système solaire.


Durant trois semaines, plusieurs manipulations ont été tentées afin de libérer la goupille récalcitrante : l’antenne a été « secouée » à l’aide des propulseurs de la sonde, ou longtemps exposée au Soleil afin de dilater les matériaux.



Puis, le 12 mai, un dispositif mécanique appelé NEA (Non-explosive actuator – Actionneur non explosif) a été actionné, et le choc provoqué par son déclenchement a enfin déplacé la goupille.


Tout est donc bien qui finit bien, alors que la sonde a pour l’heure réalisé… 1 % de son grand périple. Elle doit arriver dans l’environnement de Jupiter en juillet 2031. Si l’envol s’est bien passé, la sonde doit se plier à un voyage en zigzag pour rejoindre les abords de la planète. Une fois sur place, elle se chargera d’étudier la surface et les profondeurs des lunes de Jupiter.




PIF Air et Cosmos et Numérama

0 vue0 commentaire

Commentaires


bottom of page